15 mars 2018 la team

Savoir lire les étiquettes

Une étude publiée dans Agricultural Economics démontre que les personnes qui lisent les étiquettes nutritionnelles sont plus minces que les autres, jusqu’à 4 kg pour les femmes. Le prixla qualité et nos habitudes comptent pour beaucoup dans nos choix d’acheter une marque. Pourtant, inconsciemment, la publicité et le marketing nous influencent beaucoup. Pour consommer les produits les plus sains, il faut savoir lire les étiquettes. Voici donc 4 conseils pour vous aider à mieux choisir.

1- la liste des ingrédients

>> Comprendre la liste d’ingrédients

Les ingrédients sont classés de manière décroissante en fonction de leur importance dans la composition du produit.

Le premier élément de la liste est l’ingrédient le plus utilisé dans la fabrication du produit et le dernier est le moins présent.

Concrètement, imaginez la recette du produit et demandez-vous si le premier ingrédient sur la liste devrait être l’ingrédient principal.

Prenons par exemple une célèbre pâte à tartiner au chocolat et noisettes et regardons la liste des ingrédients: que pensez-vous trouver en ingrédient principal? Le cacao? Les noisettes? En réalité, elle est composé de 56% de sucre, 16% d’huile de palme et 13% de noisettes. Plus de la moitié du produit est composé de sucre, no comment…

>> Une liste d’ingrédients la plus courte possible

Avant d’être autorisés par la Commission Européenne, les additifs sont soumis à évaluation de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), qui indique aux fabricants les doses maximales à utiliser. Même si les doses que vous ingérez ne sont pas supposées être nocives, évitez d’en consommer. En clair, plus la liste des ingrédients est longue, plus l’aliment a subi de transformations. Achetez des aliments qui contiennent aussi peu d’ingrédients que possible, car moins il y a d’ingrédients, plus le produit est naturel. Achetez des produits bruts et cuisinez-les.

2- l’étiquetage nutritionnel

>> Ne regardez plus les kcal mais la quantité de sucre

Le sucre est partout : gâteaux, plats préparés, le jambon…

Partez à la chasse au sucre.
Pour connaître la quantité de sucre d’un aliment, regardez dans la case des valeurs nutritionnelles, dans la ligne “dont sucres” en dessous de “glucides”.

Etiquette nutritionnelle à la chasse au sucre par L'atelier sportif Libourne

Une mention spéciale « K » aux industriels alliés de nos régimes : dans 100g de céréales Spécial K il y a 17g de sucre. A éviter.

>> Comparez pour mieux acheter

Lisez les étiquettes et comparez les produits. Comparez les taux de sucre pour 3 produits sur lesquels vous hésitez et achetez le moins sucré.

Comparons la quantité de sucre dans différents yaourts

g de sucre pour un pot de 125 g

Yaourt à la vanille La Laitière

17

Yaourt au chocolat Sveltesse

12

Yaourt nature 0% bio Les 2 vaches

8

Yaourt brassé nature 0% Monoprix

4,6

Yaourt brassé de brebis à la grecque bio nature Monoprix

3,5

Dessert végétal au soja nature Sojasun

<1

Conclusion: de moins d’1 g à 17 g de sucre dans un seul pot, la différence est énorme. Ce n’est pas parce qu’un aliment est 0% de matière grasse qu’il est bon pour votre régime. Les matières grasses sont importantes pour votre santé car elles transportent une quantité de vitamines liposolubles, contrairement au sucre. Remplacez votre yaourt au chocolat par un yaourt nature et faites-vous plaisir avec 2 carrés de chocolat noir.

         

Pour aller plus loin: comprendre les allégations nutritionnelles

Qu’est-ce qu’une allégation nutritionnelle? Un message qui affirme qu’une denrée alimentaire possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques ; plus ou moins d’énergie et/ou des nutriments en proportion différente qu’un produit de référence.

Quelques exemples:

« allégé » ou « light »: Diminution de l’énergie par rapport à un produit de référence ; le % d’allégement est indiqué ainsi que le constituant q-réduit (sucre, graisse…).

« faible teneur en matières grasses » : Teneur en lipides < 3 g pour 100 g de produit.

« sans sucres » : Teneur en sucre < 0,5 g pour 100 g.

« sans sucres ajoutés » : Aucun ajout de sucre lors de la fabrication du produit.

Sylvie, votre conseillère nutritionniste

Partagez cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *